Chauffeur de poids lourd : Accidents du travail et leur prévention

poids lourd risques du métier
PartagerTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInShare on FacebookEmail this to someone

On les appelle  communément  camionneurs, routiers, chauffeurs routiers ou chauffeurs de poids lourds… Ils sont tous exposés à de nombreux accidents d’ordre professionnel dans l’exercice de leur métier et notamment lors du transport de marchandises anodines ou matières  dangereuses. Les dangers sont  ceux de la route bien sûr (accidents de la circulation, défaillance physique lors de la conduite, événements imprévus sur la route…), mais aussi des accidents liés à la manutention pendant le chargement ou le déchargement du poids lourd. L’accident peut survenir lors de l’arrimage des marchandises au bâchage ou débâchage,  mais il peut survenir dans une chute  à la descente de la cabine….

La position  de conduite prolongée induit  aussi des maladies liées au rachis lombaires, sciatiques, lombalgies, hernies discales pour les cas les plus graves …). le mal peut aussi s’insinuer en  respirant les vapeurs toxiques dues aux matières transportées, hydrocarbures, insecticides, pesticides … D’autres aspects moins spectaculaires mais pourtant tout  aussi sérieux, que l’on pourrait classer dans les risques psychosociaux sont à évoquer ; les cycles de temps de travail, les contraintes liées aux impératifs de date de livraison,.. les dangers des agressions et vols, l’éloignement du foyer familial dont souffrent presque tous les chauffeurs routiers.

Comment prévenir ces risques pour préserver les chauffeurs routiers ?

Il est unanimement reconnu que Transporter des Marchandises Dangereuses par Route ( dont l’acronyme est TMD) est  une missions extrêmement dangereuse. Et cette dangerosité est liée directement à la singularité des matières dangereuses transportées, risques d’incendie, d’explosion, de fumées toxiques, d’inhalation  d’essences ou de vapeurs toxiques pour l’homme et la nature…. produits corrosifs, radioactifs ….ces produits chiques peuvent être de l’essence, du propane, de la soude, des nitrates d’ammonium …
Ces facteurs de danger sont d’autant plus à prendre en considération, que les horaires décalés,  la conduite nocturne, le moral affecté par éloignement, la mauvaise hygiène alimentaire liée au nomadisme qui entraîne hypertension, risques cardio-vasculaires, , diabète, sur-poids…,  affectent le corps et ses ressources pour faire face aux dangers inhérents à ce métier. Pour synthétiser les contraintes qui s’exercent sur un chauffeur routier de poids lourd, voici les contraintes majeures auxquelles il doit faire face :
– circulation routière,
– longue position assise,
–  port de charges,
– relation avec la clientèle,
– horaires de travail atypiques,
– pression psychologique  liée au respect des délais, à la responsabilité de la sécurité du transport des marchandises
– éloignement du domicile et d’isolement.

Pour parer à tous ces risques il faut, un entretien sans failles des camions ( pièces de rechange poids lourds, maintenance, équipement et accessoires de sécurité). Mais il faut également un suivi  médical des conducteurs, une prévention de la mauvaise hygiène alimentaires, des addictions et la consommation de psychotropes. Le conducteur doit aussi  être formé aux postures ergonomies, à gérer ses temps de repos et de sommeil, à réagir avec sans froid et professionnalisme aux situations de dangers imminent.

La plupart des accidents de travail affectent les  chauffeurs routiers, surviennent à l’arrêt lors des opérations de chargement ou de déchargement des marchandises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>