Les camions et poids lourds et les accidents de la circulation

poids lourd camion couché sur la chaussée
PartagerTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInShare on FacebookEmail this to someone

Depuis l’année 2006, les poids lourds sont de moins en moins impliqués dans les accidents de la circulation

Lorsqu’un camion se trouve malheureusement impliqué dans un accident de la circulation, les conséquences sont autrement plus graves vis à vis d’un accident n’impliquant que des véhicules légers, les experts avancent un taux de mortalité multiplié par trois ! Mais ce qui rassure les pouvoirs publics et la sécurité routière, c’est la décroissance ininterrompue du nombre d’accidents de la route impliquant des poids lourds depuis bientôt une décennie.

La majorité des accidents impliquant des poids lourds surviennent en partie dans des conditions qu’on ne soupçonne pas : des routes droites, dégagées, sans circulation, et par beau temps ! , bref des conditions idéales, mais qui s’avèrent mortifères. L’autre partie des accidents se produit la nuit, mais les les causes sont connus et identifiées depuis longtemps, fatigue, somnolence, voire endormissement… un chiffre confirme cet constat : en 2014, sur 56 chauffeurs routiers morts par accidents de la route, la moitié l’ont été sans qu’aucune collision n’ait été identifiée : le conducteur perd le contrôle de son véhicule suite à une état de fatigue, de somnolence , de perte de vigilance en somme … cependant les statistiques sont encourageantes puisque depuis 25 ans, le nombre de conducteurs de camions et poids lourds tués sur la route a été divisé par quatre !

Baisse accidents de camions et poids lourds sur les routes de France
Les accidents impliquant des poids lourds et camions tend à baisser depuis 10 ans

L’immense majorité des accidents de la route soit 95%, sont du fait de véhicules légers, deux roues et de piétons. Les camions sont impliqué dans la portions congrue de 5% des accidents recensés. Mais un accident impliquant un poids lourd cause trois plus de morts qu’un accident « banal » ce qui porte le nombre de morts sur la route par le fait de poids lourds à 14%. L’inertie du camion due à sa masse, la hauteur hors tout, la hauteur des essieux, qui fait que des véhicule légers ont tendance à venir s’encastrer tous les châssis. ; tout cela rend une collision avec un camion particulièrement meurtrière. Par ailleurs, une étude montre que les trois quarts des chauffeurs routiers interrogés ont avoué avoir roulé récemment sur la bande sonore d’arrêt d’urgence. Ces écarts sont dus le plus souvent à la fatigue. L’alcool ou les stupéfiants ne sont comptabilisés que dans 3% des accidents de poids lourds alors qu’ils représentent plus de 17% des accidents tous véhicules confondus. Ce qui valide encore plus le facteur fatigue, est que un tiers des conducteurs de poids lourd avoue avoir dormi moins de six heures avant leur dernier long voyage sur les routes à bord de leur camion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>